Dentalcare logo

L’un des rôles les plus importants des professionnels des soins buccodentaires est notre responsabilité éthique de maintenir la santé de la dentition d’un patient aussi longtemps que possible. Cependant, il existe un grand nombre de cas de problèmes dentaires évitables, tels que les caries et les maladies parodontales, qui accablent notre population. Lorsque l’on tient compte qu’environ 92 % des adultes âgés de 20 à 64 ans ont des caries dentaires et 46 % souffrent d’une forme de parodontite, nous devons nous demander si nous faisons notre travail 1,2 La prévention de la santé buccodentaire ne se limite pas à l’utilisation de la soie dentaire ou à la remise d’une brosse à dents gratuite aux patients. Cela implique une certaine cohérence et beaucoup de travail pour susciter l’intérêt des patients et les motiver à mieux respecter les consignes d’hygiène. Pour améliorer l’observance et la santé buccodentaire des patients, il convient de passer régulièrement du temps avec lui en personne et d’utiliser un miroir, un révélateur de plaque dentaire et une trousse à outils d’hygiène buccodentaire 3 Cette étape du traitement doit être effectuée avant le début du traitement « actif », ce qui signifie que le professionnel des soins buccodentaires doit commencer la visite par l’éducation du patient à l’hygiène buccodentaire plutôt que d’attendre à la fin du rendez-vous, lorsque le temps risque de manquer 4

Il existe plusieurs interventions fondées sur des données probantes, comme le brossage des dents et le nettoyage interdentaire, qui ont démontré l’élimination efficace de la plaque dentaire et peuvent donc contribuer à prévenir les caries et les maladies parodontales. Bien que le nettoyage interdentaire soit moins susceptible d’être une habitude chez les patients, le brossage des dents est une activité quotidienne courante pour la plupart des gens. Nous devons donc tirer parti de cette méthode d’élimination de la plaque tout en nous efforçant de renforcer l’observance du nettoyage interdentaire. 

Les méthodes ne sont pas toutes les mêmes

Le nettoyage interdentaire est essentiel pour la prévention des caries et la réduction de la gingivite. La soie dentaire n’est pas le seul outil disponible pour le nettoyage interdentaire des patients, et il peut même ne pas être la meilleure option, selon les besoins du patient5 D’autres outils sont également disponibles, comme les brosses interdentaires et les systèmes de brossage interdentaire en bois. Lorsqu’elles sont utilisées correctement, ces options peuvent donner de meilleurs résultats que la soie dentaire6 . Il est donc essentiel que les outils d’hygiène buccodentaire soient adaptés à chaque patient et qu’ils soient fréquemment démontrés et renforcés.

Le même processus s’applique également au brossage des dents. Il existe différentes options pour les brosses à dents, allant des brosses manuelles aux différentes brosses électriques. Dans la catégorie des brosses à dents électriques, il existe deux grands types de technologies : oscillo-rotative et sonique. L’efficacité d’une brosse à dents dépend également de la taille du manche, de la longueur, de la densité et de la rigidité des soies, ainsi que de la taille et de la forme de la tête elle-même. Ces aspects sont importants à prendre en compte pour recommander une brosse à un patient. Il est encore plus important de travailler avec les patients avec les mêmes brosses qu’ils utilisent à la maison tout en leur apprenant les soins à domicile appropriés.

L’ensemble des preuves scientifiques suggérant que les brosses à dents oscillo-rotatives sont plus efficaces que les brosses à dents manuelles et autres brosses à dents électriques est vaste et s’est récemment étendu7,8 Dans une revue systématique publiée en février 2020 dans le Journal of the American Dental Association (JADA), mon collègue de l’Université de l’Alberta, Liran Levin, DCD, et moi-même avons réalisé une méta-analyse visant à comparer les résultats sur la plaque et les gencives entre les brosses à dents électriques oscillo-rotatives et soniques8 Les résultats ont révélé que les brosses électriques oscillo-rotatives éliminent davantage de plaque dentaire et réduisent davantage le nombre de sites de saignement que la brosse électrique sonique8En outre, ces résultats sont corroborés par la propre méta-analyse de Procter & Gamble sur sa technologie oscillo-rotative, qui a été récemment publiée dans l’American Journal of Dentistry9 Bien que cela puisse inciter les cliniciens à recommander ce type de brosse, il est impératif, si nous recommandons une brosse à dents à technologie oscillo-rotative, de montrer aux patients comment l’utiliser correctement et efficacement.

L’une des plus récentes innovations

Récemment, j’ai été invité en Allemagne pour un pré-lancement de la dernière innovation de Oral-B : la brosse à dents Oral-B iO (figure 1). Il s’agit d’une innovation passionnante pour les professionnels des soins buccodentaires, car elle intègre de nombreux aspects qui nous posent problème lorsque nous traitons et éduquons nos patients. Tout d’abord, la brosse Oral-B iO possède un système d’entraînement magnétique linéaire qui concentre l’énergie là où elle est la plus nécessaire, c’est-à-dire à l’extrémité des soies (figure 2). L’entraînement magnétique linéaire permet également d’optimiser l’acoustique et d’offrir une expérience de brossage douce et attrayante. De plus, le système d’entraînement produit un mouvement oscillo-rotatif dont l’efficacité supérieure d’élimination de la plaque a été prouvée8 . Et bien que la brosse électrique de Oral-B ait été dotée d’un détecteur de pression dans les modèles précédents, celui-ci ne s’activait que lorsque le patient exerçait une pression excessive. Aujourd’hui, certains patients ont peur de se brosser les gencives et, par conséquent, évitent de les brosser, ce qui contribue à l’accumulation de plaque qui entraîne une inflammation.

Figure 1: La nouvelle brosse à dents Oral-B iO


La technologie Oral-B iO est maintenant dotée d’un détecteur de pression intelligent qui détecte lorsque les patients utilisent une pression excessive ou insuffisante. Grâce à ce détecteur, l’utilisateur peut se brosser les dents dans la plage de pression optimale pour une élimination sécuritaire et efficace de la plaque dentaire. En outre, la tête ronde permet aux soies de pénétrer le long du rebord gingival et en direction proximale, et l’écran interactif chronomètre la durée du cycle de brossage pendant deux minutes minimum, ce qui est important pour améliorer l’observance. L’un des détails les plus captivants de la nouvelle brosse est le suivi en 3D et l’intelligence artificielle qui relie la brosse par Bluetooth à l’application Oral-B. Cela permet de suivre les endroits où le patient se brosse les dents par sextant et par surface dentaire, pendant combien de temps et avec quelle pression. Grâce à cette technologie, les professionnels de la santé dentaire peuvent travailler avec leurs patients pour déterminer s’ils se brossent les dents fréquemment et efficacement et pour évaluer leur conformité générale10 Le suivi des informations peut également aider à la responsabilisation, et même expliquer l’augmentation du retrait gingivale ou l’amélioration d’une zone présentant une poche parodontale. Si la technologie de l’application est utilisée au maximum de son potentiel, les patients devront apporter les données à chaque rendez-vous. En théorie, cela pourrait limiter les excuses courantes de non-conformité, telles que « j’ai oublié » ou « je ne savais pas »11. Cette technologie en plus de travailler avec les cliniciens pour éduquer les patients et les informer sur leur hygiène buccodentaire, leur permet également de se responsabiliser par rapport à leur santé buccodentaire. En outre, lorsque les patients améliorent leur hygiène buccodentaire, cela contribue non seulement à réduire le fardeau de la maladie sur la population, mais également à améliorer le succès des traitements en cabinet12

Pour remplir notre obligation éthique et professionnelle de prévenir les maladies buccodentaires chez nos patients, nous sommes tenus de pratiquer une dentisterie fondée sur des données probantes. Nous avons la chance de comprendre l’étiologie des bactéries responsables de la plaque et des maladies parodontales, et nous avons également la chance de disposer de brosses à dents et d’aides interdentaires pour aider les patients à éliminer ce biofilm au quotidien. C’est à nous d’aider et de guider nos patients dans l’utilisation correcte de ces outils, d’augmenter leur conformité et de garantir des sourires sains!

Références

  1. Dental caries (tooth decay) in adults (age 20-64). National Institute of Dental and Craniofacial Research. Mise à jour en juillet 2018. Consulté le 24 mars 2020. https://www.nidcr.nih.gov/research/data-statistics/dental-caries/adults

  2. Eke PI, Dye BA, Wei L, et coll. Update on prevalence of periodontitis in adults in the United States: NHANES 2009 à 2012. J Periodontol. 2015;86(5):611-622. doi:10.1902/jop.2015.140520

  3. Clark D, Levin L. Modifying risk factors–The next step. Oral Health Prev Dent. 2018;16(1):5. doi:10.3290/j.ohpd.a39921

  4. Echeverría JJ, Echeverría A, Caffesse RG. Adherence to supportive periodontal treatment. Periodontol 2000. 2019;79(1):200-209. doi:10.1111/ prd.12256

  5. Levin L. Editorial: To floss, or not to floss? Is that the question? Quintessence Int. 2016;47(8):635. doi:10.3290/j.qi.a36684

  6. Worthington HV, MacDonald L, Poklepovic PT, et coll. Utilisation à domicile d’appareils de nettoyage entre les dents (en plus du brossage des dents) pour prévenir et contrôler les maladies des gencives et la carie dentaire. Cochrane Database Syst Rev. 2019;10(4):CD012018. doi:10.1002/14651858.CD012018.pub2

  7. Clark-Perry D, Levin L. Systematic review and meta-analysis of randomized controlled studies comparing oscillating-rotating and other powered toothbrushes. J Am Dent Assoc. 2020;151(4):265-275. doi:10.1016/j. adaj.2019.12.012

  8. Yaacob M, Worthington HV, Deacon SA, et coll. Comparaison des brosses à dents électriques et manuelles pour l’entretien de la santé buccodentaire. Cochrane Database Syst Rev. 2014;(6):CD002281.

  9. Grender J, Adam R, Zou Y. The effects of oscillating-rotating electric toothbrushes on plaque and gingival health: A meta-analysis. Am J Dent. 2020;33(1):3-

  10. Hughes B, Heo G, Levin L. Associations between patients’ understanding of periodontal disease, treatment compliance, and disease status. Quintessence Int. 2018;49(1):17-23.

  11. Ashkenazi M, Bidoosi M, Levin L. Factors associated with reduced compliance of children to dental preventive measures. Odontology. 2012;100(2):241-248. doi:10.1007/s10266-011-0034-1

  12. Levin L. Prevention–The (sometimes-forgotten) key to success. Quintessence Int. 2012;43(9):789. Note du rédacteur : Tcet article est commandité par Procter & Gamble. L’intégrité éditoriale du contenu a été vérifiée conformément aux directives de la publication RDH. Pour plus d’informations sur les normes d’excellence rédactionnelle de RDH, voir rdhmag.com/page/submission-guidelines.

    Danielle Clark-Perry, MSc, RDH,

    est assistante de recherche et enseignante clinique à l’Université de l’Alberta. Elle a publié 15 articles dans des ouvrages scientifiques et un chapitre de livre. Mme Clark-Perry a été invitée à faire partie du comité de rédaction de l’International Dental Journal et à être rédactrice en chef adjointe de Clinical and Experimental Dental Research. Elle a reçu plusieurs prix, dont le prix Sunstar World Dental Hygienist Award for Research.