Dentalcare logo

Soins dentaires pour les nourrissons

Numéro du cours: 387

Autres questions concernant les nourrissons

La poussée des dents – Peut causer une détresse systémique

Peut provoquer une agitation diurne, une augmentation de la succion des doigts, un frottement des gencives, une augmentation de la salive, parfois une perte d’appétit et une très légère élévation de la température.

Traitement :

  • Maintenir ou augmenter la consommation de liquides, analgésiques, soins palliatifs, anneaux de dentition.

  • Éviter les médicaments topiques (Anbesol).

Habitudes non nutritives

  • Elles découlent des besoins psychologiques et des besoins physiologiques en matière de nutrition.

  • Les habitudes buccales non nutritives (p. ex., les habitudes relatives aux doigts et à la tétine, le bruxisme, les poussées anormales de la langue) peuvent exercer des forces sur les dents et les structures dentoalvéolaires qui entraînent une malocclusion et des changements dans le développement du visage.

  • Les visites dentaires précoces sont l’occasion d’encourager les parents à aider leurs enfants à cesser leurs habitudes avant l’âge de trois ans ou moins, avant qu’ils ne présentent une malocclusion ou dysplasie squelettique.

Il est important de discuter de la nécessité de se défaire de ces habitudes avant qu’une malocclusion ou une dysplasie squelettique ne se produise. Pour les enfants d’âge scolaire, les conseils concernant les habitudes sont appropriés. Cela se produit chez 70 à 90 % des enfants.

Les habitudes concernant les doigts sont plus difficiles à perdre que les habitudes concernant la tétine. Les tétines conventionnelles et les tétines orthodontiques ont le même effet sur les structures orofaciales.

Des habitudes d’une fréquence, d’une intensité et d’une durée suffisantes peuvent contribuer :

  • À la réduction du chevauchement vertical, l’augmentation du chevauchement horizontal.

  • À la protrusion des incisives maxillaires.

  • À une malocclusion antérieure.

  • Au rétrécissement de la largeur de l’arcade maxillaire, l’élargissement de l’arcade mandibulaire.

Prévention des blessures

Des conseils de prévention des blessures adaptés à l’âge doivent être prodigués aux parents ou aux personnes qui s’occupent de l’enfant en cas de trauma orofacial potentiel.

Les discussions avec les parents doivent porter sur les objets de jeu, les tétines, les sièges de voiture et le mâchonnement de cordons électriques. Les tout-petits aiment porter des choses à leur bouche.