Dentalcare logo

Ce qu’il faut savoir au sujet du blanchiment

Numéro du cours: 491

Cas 2 : Maladie parodontale – Fumeur

Votre patient, William Bagley, se présente; il n’a vu ni dentiste ni hygiéniste depuis cinq ans. Son motif de consultation est ses dents devenues très brunes; il veut un sourire plus blanc. Il avoue n’avoir pas pris bien soin de ses dents, car il était tellement occupé avec son entreprise de construction. Il veut que vous les nettoyiez aujourd’hui et est curieux au sujet du blanchiment de ses dents et des options à sa disposition.

L’examen de ses antécédents médicaux vous révèle qu'il est fumeur et qu’il n’a aucune allergie ou aucun antécédent de sensibilité dentaire. Lorsque vous posez davantage de questions au sujet des taches sur ses dents, vous apprenez qu'il boit de 2 à 3 cafés par jour et que ses habitudes de soins à domicile comprennent l’utilisation d'une brosse à dents manuelle le matin avec "le dentifrice que ma femme achète". Il indique également qu’il a essayé de cesser de fumer, mais a rechuté. Une fois son examen bucco-dentaire terminé, vous remarquez des tissus très enflammés avec saignement généralisé lors du sondage, des poches parodontales d’une profondeur de 4 à 5 mm et une légère récession partout dans la bouche. Les radiographies révèlent du tartre, confirmé par l’exploration. Les taches brunes qui le préoccupent sont surtout sur les surfaces linguales et interproximales. Aucune carie n’est détectée et toutes restaurations antérieures sont en bon état.

Après tous les examens, vous déterminez qu’il aura besoin de traitement de détartrage et de surfaçage radiculaire, qui prendra deux à trois rendez-vous. Vous donnez à M. Bagley un miroir afin qu'il puisse observer l’état de sa bouche et vous lui montrez ses radiographies présentant du tartre. Ensuite, vous expliquez la procédure de surfaçage radiculaire, soulignant l’importance de retrouver et de maintenir un bon état de santé. Vous expliquez que les taches brunes sont extrinsèques, ce qui signifie que le surfaçage radiculaire aidera à éliminer ces taches en surface, tout en répondant à son désir d’avoir des dents plus blanches. Vous expliquez qu'après le traitement de surfaçage radiculaire, lorsque sa bouche aura retrouvé un état de santé satisfaisant, vous discuteriez volontiers d'autres options de blanchiment s'il a toujours le désir d’avoir des dents plus blanches.

Vous renseignez le patient au sujet des bonnes habitudes de soins à domicile, y compris la recommandation d'une brosse à dents électrique à mouvements oscillateurs et rotatifs, et d’un dentifrice au fluorure stanneux pour son affection gingivale et le blanchiment des dents. L’utilisation de dispositifs interdentaux, comme une brosse interdentaire, est soulignée étant donné que les papilles ne remplissent pas l’embrasure dans la plupart des endroits. Après lui avoir demandé de faire la démonstration de ses techniques de soins à domicile, vous lui suggérez de les répéter deux fois par jour. Cela, en plus de lui conseiller de renoncer au tabac, de participer à des rendez-vous réguliers de maintien pour traiter son affection parodontale et réduire la quantité de taches.