Dentalcare logo

Ce qu’il faut savoir au sujet du blanchiment

Numéro du cours: 491

Types et causes de taches, et décoloration

Une compréhension approfondie de l’étiologie des différentes taches de dents permettra aux professionnels de la santé dentaire de guider leurs patients vers les bonnes techniques de blanchiment en fonction de leurs besoins. La collecte d’information au sujet de l’alimentation, les comportements, les habitudes de santé bucco-dentaire, ainsi que le métier, aidera les praticiens à identifier la cause de la décoloration essentielle pour discuter avec ce patient de meilleures options pour lui.6

Les taches peuvent être classées selon leur étiologie comme étant intrinsèques ou extrinsèques. Les taches intrinsèques sont situées à l’intérieur de la structure de la dent, tandis que les taches extrinsèques résultent d'une accumulation de substances chromogènes qui s’accumulent sur la surface extérieure des dents, principalement dans la pellicule acquise.1,7 Quoique les taches intrinsèques peuvent seulement être éclaircies par moyen chimique grâce à un agent de blanchiment au chlore, l’apparence des taches extrinsèques peut être éclaircie par élimination mécanique (grâce à des agents abrasifs ou des procédures de détartrage) ou par blanchiment chimique.

Taches extrinsèques

Les taches extrinsèques ont moins l’occasion de se développer avec des habitudes d’hygiène bucco-dentaire efficaces. Les agents causant les taches (c.-à-d. bactéries chromogènes, aliments/boissons comme le café, le thé, le vin rouge, les bleuets, consommation de drogues et de tabac, exposition aux composés métalliques) n’adhéreront pas à une surface d’émail lisse. Plutôt, la pellicule acquise et l’accumulation de plaque/tartre incorporent la tache.6

Les taches extrinsèques peuvent être vertes, orange, brunes, jaunes ou noires. Les taches vertes et orange se retrouvent typiquement chez les patients ayant une mauvaise hygiène, en présence de certaines bactéries chromogènes.6 Les taches brunes sont communes et peuvent être dues à de nombreuses causes telles que le tabac et les aliments/boissons. Les taches extrinsèques jaunes résultent souvent d’une mauvaise hygiène buccale et d’une accumulation importante de plaque, tandis que les taches noires sont moins communes et associées à la présence de fer dans la salive. Ce type de taches ne correspond pas à une mauvaise hygiène, mais se présente néanmoins sous forme de ligne autour des marges gingivales.6

Taches intrinsèques

La décoloration intrinsèque est typiquement jaune, brune, grise ou orange. Elle peut aussi prendre la forme de taches blanches ou brunes sur les dents qui peuvent être causées par la fluorose dentaire, la déminéralisation et l'hypocalcification. La coloration causée par la tétracycline qui est incorporée dans la structure de la dent est d’un ton gris brun.6 Le tableau 1 comprend une liste complète des types de taches et colorations, et la façon d’envisager leur retrait. (Tableau 1).

Tableau 1. Types de taches des dents.6

TypeSourceApproche clinique
Taches extrinsèques
Taches vertesBactéries et champignons chromogènes (espèces Penicillum et Aspergillus)causés par une mauvaise hygiène bucco-dentaire; ces taches sont le plus souvent observées chez les enfants présentant des irrégularités de l’émail.Ne devraient pas faire l’objet d’un détartrage en raison de l’émail déminéralisé sous-jacent. Demander au patient de les éliminer grâce au brossage ou un polissage léger; le PH peut être utilisé pour aider au blanchiment et à l’élimination
Taches noiresPrésence de fer dans la salive; solutions orales contenant du fer; espèce Actinomyces; exposition industrielle au fer; manganèse et argent.Détartrer fermement en raison de la nature des taches s’apparentant à un calcul, et polir de manière sélective pour élimination complète.
Taches orangeBactéries chromogènes (Serratia marcescenset Flavobacterium lutescens)provenant d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire.Détartrer légèrement et effectuer ensuite un polissage sélectif.
Taches brunes
    Tabac
    Aliments
Goudron provenant de l’usage du tabac et de la mastication du tabac à mâcher Pigments et tanins dans les aliments et boissons Détartrer légèrement et effectuer ensuite un polissage sélectif.
Détartrer légèrement et effectuer ensuite un polissage sélectif.
Médicaments topiques Rince-bouches au fluorure stanneux, chlorhexidine ou chlorure de cétylpyridiniumDétartrer légèrement et effectuer ensuite un polissage sélectif.
Taches jaunesBiofilm oral Demander au patient de le retirer pendant le brossage des dents.
Tache bleu-vertPoudre de mercure ou de plombDétartrer légèrement et effectuer ensuite un polissage sélectif.
Tache rouge-noirMastication de la noix d’arec, des feuilles de bétel et du paan; se retrouve dans les cultures des pays du Pacifique occidentaux et de l’Asie du Sud Détartrer fermement et effectuer ensuite un polissage sélectif.
Taches intrinsèques
Fluorose dentaire (émail tacheté blanc à perforé brun) )Ingestion excessive de fluorure au cours du développement de l’émail Ces taches ne peuvent être éliminées par détartrage ou par polissage.
HypocalcificationForte fièvre lors de la formation de l’émailCes taches ne peuvent être éliminées par détartrage ou par polissage
Déminéralisation (taches blanches ou brunes sur l’émail, lisses ou rugueuses)Érosion de l’émail par l’acide causée par le biofilm oralCes taches ne peuvent être éliminées par détartrage ou par polissage. Rinçage quotidien recommandé avec rince-bouches contenant 0,5 % de fluorure de sodium
Tétracycline (décoloration grise brune)Ingestion de tétracycline lors du développement des dentsCes taches ne peuvent être éliminées par détartrage ou par polissage.

La génétique peut également jouer un rôle en ce qui concerne les taches intrinsèques et la couleur naturelle des dents. Les taches intrinsèques peuvent commencer à apparaître au cours des étapes du développement des dents ou elles peuvent être associées au vieillissement. En plus des causes mentionnées précédemment, les taches extrinsèques peuvent contribuer aux taches intrinsèques avec le temps.8

Selon la constitution du patient et le type de taches, les agents de blanchiment au chlore peuvent engendrer des résultats variés. Par exemple, les taches brunes et jaunes répondent typiquement mieux au blanchiment par chlore que les taches bleu-gris.7,8 Certaines taches, comme celles causées par les composés métalliques, sont plus difficiles à blanchir au chlore et donc, d'autres options de traitement pourraient devoir être abordées avec le patient. Si le moyen plus conservateur de blanchiment par chlore ne produit pas le niveau attendu de blanchiment, la mise en place de couronnes, facettes ou collage peut être nécessaire pour obtenir les résultats désirés.8