Dentalcare logo

Gérer l’érosion dentaire : Connaissances actuelles et directions futures

Numéro du cours: 517

Progression de la lésion d’érosion

Les 3 étapes de la progression d’une lésion érosive sont le ramollissement initial de la surface, la perte progressive de l’émail et la création d’une lésion qui implique la dentine. En se concentrant sur les modèles de progression des lésions, on peut déterminer la capacité d’une thérapie donnée à protéger contre la progression érosive. Deux des façons de prévenir l’érosion dentaire sont de protéger la surface des dents en « galvanisant » la surface avec des dépôts qui résistent aux acides, et/ou de reminéraliser la surface entre deux expositions à l’acide. Efficacité supérieure pour le SnF2 dans la réduction de la perte de surface lorsqu’elle est mesurée in vitro, en utilisant la microradiographie (figure 18) après plusieurs cycles de défis érosifs, d’immersion dans la salive et de traitement aux fluorures (figure 19, tableau 4) a été démontrée dans de multiples études.51-54

Figure 18.

Adapté de : Eversole et cpll, 2014.51

La microradiographie est utilisée pour mesurer de façon quantitative la perte de surface dentaire dans des modèles de progression de lésion *in vitro.

Figure 19.

Adapté de : Faller et coll., 2011.53

Perte d’émail de surface avec dentifrices commerciaux au moyen d’un modèle de progression des lésions et de la microradiographie.

Résultats et analyse statistique : Pourcentage de perte d’émail de surface dans une comparaison de dentifrices commerciaux au moyen d’un modèle de progression des lésions et de la microradiographie.

Type de formule testéePerte de surface moyenne ± MSÉ (µm)*% Réduction c. Contrôleb
SnF2a stabilisé5.5 (1.2)70.5
Protection active mixte contre les cariescc16.0 (2.0)14.0
MFPS/bicarbonate argininedd17.1 (1.1)8.2
Protection à action unique contre les cariesb18.7 (0.9)-----

a Crest® Pro-Santé, The Procter & Gamble Company, Cincinnati, OH, É.-U.

b Crest® Protection conttre les caries, The Procter & Gamble Company, Cincinnati, OH, É.-U.

c Colgate® Protection contre les caries, Colgate-Palmolive (R.-U.) Limited

d Colgate® Sensitive Pro-Relief™, Colgate-Palmolive (R.-U.) Limited

  • Moyen ± MSÉ provenant de la dernière analyse des différences les moins significatives Les moyennes, dans la même fourchette, n'étaient pas significativement différentes, d'un point de vue statistique, à un niveau de pertinence de 0,05.

Adapté de Eversole et coll., 2014.51

Une progression réduite de lésions érosives a également été observée avec un dentifrice stabilisé au SnF2*in situ* en comparaison avec le dentifrice au fluorure de sodium. Dans une étude menée par Hooper et ses collègues, les avantages du fluorure d’étain augmentaient avec le temps (Figure 20).55

Figure 20.

Adapté de Hooper et coll., 2007.55

Une protection supérieure contre l’érosion a été prouvée pour le SnF2 dans une étude clinique in situ chez les humains.

Une étude de West et al (Figure 21) a montré des avantages très significatifs en matière de protection contre l’érosion en comparant un dentifrice au SnF stabilisé2 à un dentifrice commercialisé contenant du SMFP comme actif fluorure et du bicarbonate d’arginine.59

Figure 21.

étude de progression in situ des lésions cliniques comparant un dentifrice SnF2 stabilisé à un dentifrice commercialisé formulé avec du SMFP et du bicarbonate d’arginine.

Comme indiqué précédemment, de nombreux aliments et boissons ont un pH inférieur à 4,0 et sont très acides (tableau 2). Bien que les valeurs du pH ne soient pas un prédicteur absolu du potentiel érosif, il est important de connaître les valeurs générales du pH pour les différents aliments et boissons. Il est également important de tenir compte de ces valeurs lorsque l’on effectue des tests d’érosion, car des valeurs de pH différentes donneront des résultats différents. Lors d’une exposition à l’acide érosif, la dent commence à se dissoudre, dans le but de rétablir un équilibre, en libérant des sels de calcium, de phosphate et de fluorure. À un pH de 4, plus de 90 % du sel de fluorure libéré est présent sous forme d’ions fluorures, ce qui protège la surface contre la déminéralisation. À un pH de 2, c’est surtout de l’acide fluorhydrique qui est présent, plutôt que des ions fluorures; par conséquent, les ions fluorures sont présents en quantité insuffisante pour protéger la surface de la dent, ce qui entraîne la dissolution de la couche superficielle de la dent. Il a été démontré que le fluorure stanneux offre une protection unique contre les acides, en particulier à un pH faible (par ex, le jus d’orange, ~2.6).55,58,59

Il existe une variété de méthodes analytiques, de modèles et de protocoles qui peuvent être utilisés pour étudier l’érosion. Certains mesurent la perte de minéraux, d’autres les changements dans la zone de surface. Les protocoles diffèrent selon que les études seront utilisées pour analyser la zone de surface ou pour produire des lésions érosives et mesurer les effets sur la progression de l’érosion. Selon la méthode utilisée, on observe des différences spectaculaires dans l’efficacité observée des divers agents topiques. Il est important de noter que les dentifrices SnF2, en particulier les dentifrices SnF2 stabilisés, ont démontré, à l’aide d’un large éventail d’études cliniques humaines in vitro et in situ qu’ils offraient une protection contre l’érosion nettement supérieure à celle des autres sources de fluor.51-60