Dentalcare logo

Matière à réflexion : La relation entre la santé buccodentaire et la nutrition

Numéro du cours: 583

Comment conseiller les patients

Il vaut mieux garder les choses simples lorsque des modifications à l’alimentation sont indiquées. Apportez de petits changements et laissez le patient choisir un ou deux objectifs à atteindre entre ses rendez-vous. En tant que clinicien, il est important d’être conscient des influences culturelles auxquelles le patient est exposé, de son niveau d’éducation, de son état de santé actuel et des restrictions financières qui pourraient limiter ses choix alimentaires.

  • Pour réduire le pouvoir cariogène de l’alimentation des patients adultes, conseillez de limiter la consommation de nourriture à trois repas par jour avec un maximum de deux collations entre les repas et d’éliminer les aliments qui collent aux dents comme les craquelins, les croustilles et les bonbons mous.

  • Les enfants qui ont besoin de l’énergie fournie par des collations entre les repas devraient manger des aliments sains ayant un faible potentiel cariogène comme du fromage, des légumes crus, des roulés à la viande et des fruits frais.

  • Si le brossage des dents ne suit pas immédiatement les repas, suggérez-lui de finir le repas avec un morceau de fromage ou du lait, de mâcher de la gomme contenant du xylitol ou de se rincer la bouche avec de l’eau pour ramener le pH salivaire à une valeur neutre (7,0).

  • Pour stimuler la production salivaire, mangez des aliments riches en nutriments froids, acidulés ou âpres (sans sucre) et buvez davantage d’eau.

  • Incorporez des aliments faibles en gras et riches en calcium dans le régime alimentaire, et espacez-les tout au long de la journée pour profiter de leurs propriétés reminéralisantes.

  • Évitez les boissons gazeuses sans sucre, qui contiennent des acides qui peuvent déminéraliser la surface de la dent sans production d’acide par le biofilm.

  • Ressources pour l’éducation des patients :