Dentalcare logo

Matière à réflexion : La relation entre la santé buccodentaire et la nutrition

Numéro du cours: 583

Les glucides : la qualité importe

Les glucides que vous choisissez de consommer jouent un rôle essentiel dans votre alimentation. Les glucides complexes sont un meilleur choix que les glucides hautement raffinés. Les sources les plus saines sont les grains entiers, le quinoa, les fruits, les légumes et les légumineuses, car ces aliments fournissent des vitamines, des minéraux, des fibres et des phytonutriments, tout en maintenant l’homéostasie glycémique. Les sources malsaines comprennent le pain blanc, les pâtisseries, les boissons gazeuses ou les aliments raffinés qui sont facilement digérés, peuvent contribuer à la prise de poids et favorisent le diabète et les maladies cardiaques. Voici quelques conseils pour identifier les glucides les plus sains :

  • Recherchez « entier » comme premier ingrédient sur l’étiquette de l’aliment

  • Choisissez des aliments ayant un faible indice glycémique (IG)

  • Mangez de petites quantités de glucides à chaque repas

  • Choisissez des fruits entiers plutôt que du jus

  • Passez votre tour pour les pommes de terre, mais sautez sur les légumineuses.

L’indice glycémique est un système de classement numérique des glucides en fonction de leur effet immédiat sur la glycémie. Les glucides qui se décomposent rapidement ont un indice plus élevé que ceux qui mettent plus de temps à se décomposer et être digérés. Ceux-ci se distinguent par une demande moindre en insuline et permettent un meilleur contrôle glycémique.6 Ceci est particulièrement important pour les personnes atteintes de diabète. Le tableau ci-dessous contient une liste d’aliments dont l’indice glycémique est faible, moyen et élevé. Optez pour des aliments à faible indice glycémique, qui nécessitent moins d’insuline et favorisent l’homéostasie de la glycémie.5

La figure 7 présente l’indice glycémique d’une variété d’aliments.

Figure 7. Indice glycémique.5

Le lien entre le microbiome intestinal et la santé a fait l’objet de nombreuses études au cours des dix dernières années. La recherche montre qu’un régime alimentaire riche en sucres et en aliments transformés provoque une réaction inflammatoire qui peut altérer les microbes intestinaux sains et est liée aux maladies auto-immunes, aux intolérances alimentaires, à la fatigue, aux troubles du sommeil et aux troubles digestifs. Pour maintenir un microbiome sain et assurer une bonne santé intestinale, mangez beaucoup de protéines d’origine végétale qui comprennent une bonne source de fibres.29

Certaines personnes ont des restrictions glucidiques en raison d’intolérances alimentaires. La maladie cœliaque est une réaction auto-immune au gluten, une combinaison de deux protéines que l’on trouve dans des céréales comme le blé, l’orge et le seigle. Lorsqu’ils sont consommés, ces glucides déclenchent une inflammation du duodénum de l’intestin grêle causant une atrophie villositaire qui, à son tour, empêche l’absorption des nutriments et entraîne des symptômes de ballonnement abdominal, des crampes, la diarrhée et des vomissements.11