Dentalcare logo

Matière à réflexion : La relation entre la santé buccodentaire et la nutrition

Numéro du cours: 583

Prénatal

Une nutrition, un poids corporel et une santé optimaux avant la conception, pendant la grossesse et après l’accouchement sont primordiaux dans toutes les grossesses. L’obésité augmente les risques d’hypertension, de diabète, de prééclampsie, d’accouchement difficile et de complications fœtales. Les aliments riches en calcium, en phosphore et en vitamine D sont des nutriments importants pour la formation des dents du fœtus. Le développement des dents commence dès la sixième semaine après la conception et la calcification des dents primaires commence le quatrième mois in utero. Les périodes les plus sensibles du développement fœtal sont indiquées dans les barres rouges ci-dessous, où apparaissent les principales anomalies, comme la fente labiale et palatine. Les dommages aux structures buccales sont les plus susceptibles de se produire entre 5 et 8 semaines de gestation.16

Figure 10. Périodes de vulnérabilité du développement fœtal.16

Les recommandations alimentaires avant la conception comprennent la prise d’une vitamine prénatale et l’incorporation d’aliments riches en acide folique dans le régime alimentaire pour prévenir les anomalies du tube neural telles que le spina bifida, la malformation du cerveau et du crâne, l’anencéphalie et l’encéphalocèle.

Les aliments riches en folate comprennent;

La fente labiale, la fente palatine et la fente labiale et palatine (FL, FP, FLP) sont des malformations congénitales courantes qui touchent une naissance sur 600 aux États-Unis. La fente labiale et palatine peut être unilatérale (d’un côté) ou bilatérale (des deux côtés). Puisque les lèvres et le palais se développent à des moments différents pendant la grossesse, il est possible d’avoir une FL, une FP, ou les deux (FLP). Les facteurs génétiques, l’exposition médicamenteuse et l’alcool peuvent jouer un rôle dans le développement de la FL/FP. Les considérations diététiques incluent la consommation adéquate de protéines, d’acide folique et de vitamine B12 pendant la grossesse.21

Figure 11. Fente palatine chez le nourrisson.17

Il peut être difficile de nourrir un nourrisson ayant une fente labiopalatine. La priorité est de veiller à ce que son apport en nutriments soit adéquat. L’absence de pression négative nécessaire pour la succion peut rendre la tâche ardue pour un nouveau parent. L’alimentation en position verticale et limitée à 30 minutes toutes les 3 à 4 heures, les rots fréquents et l’utilisation de biberons et de tétines spéciaux peuvent permettre au nourisson de se nourrir plus efficacement.22