Dentalcare logo

La violence envers les enfants : le rôle du professionnel de la santé dentaire

Numéro du cours: 599

Traitement des traumatismes orofaciaux ou dentaires

  1. Si la blessure ou le problème se limite à la bouche et si le dentiste se sent apte à le traiter, un traitement doit être instauré. Les autres traumatismes tels que les fractures, les lacérations ou les blessures graves à la tête, au corps ou aux membres doivent être confiés aux spécialistes médicaux et dentaires compétents.

  2. Si le dentiste a des motifs raisonnables de croire que l’enfant court un risque imminent de préjudice en raison des blessures déjà subies ou de la possibilité de subir d’autres blessures graves, il doit composer le 911 et demander l’aide de la police et, si nécessaire, une assistance médicale d’urgence pendant que l’enfant se trouve encore dans son cabinet. Remarque : Les professionnels de la santé dentaire n’ont pas le pouvoir de détenir des enfants, lequel est réservé aux agents de la paix.