Dentalcare logo

Aérosols dans les cabinets dentaires : Meilleures pratiques pour la sécurité des patients et des praticiens

Numéro du cours: 619

Résumé

Depuis sa première identification à Wuhan, en Chine, en novembre-décembre 2019, le nouveau coronavirus (SRAS‑CoV‑2) a été impliqué dans la pandémie mondiale COVID‑19. Semblable à un coronavirus précédent (SRAS‑CoV‑1), le SRAS‑CoV‑2 pénètre dans les cellules hôtes par le récepteur des cellules humaines ACE2, mais semble démontrer une affinité de liaison plus élevée et le SRAS‑CoV‑2 a potentiellement démontré un tauxde reproduction plus élevé, indiquant un niveau de transmissibilité plus élevé. Compte tenu de ces données émergentes et de ce que l'on sait de la transmission d'autres coronavirus, la transmission aéroportée par le biais de gouttelettes et éventuellement de noyaux de gouttelettes est probablement le principal mode de transmission de personne à personne

Les prestataires de soins dentaires sont invités à suivre de près les déclarations consultatives des agences gouvernementales et des organisations professionnelles concernant les meilleures pratiques.