Guide pour le diagnostic clinique différentiel des lésions de la muqueuse buccale
Kystes de la muqueuse buccale

Auteur(s) du cours : Michael W. Finkelstein, DDS, MS; Emily Lanzel, DDS, MS; John W. Hellstein, DDS, MS

Kystes de la muqueuse buccale

Les kystes de la muqueuse buccale présentent une évolution et des caractéristiques cliniques semblables aux tumeurs bénignes mésenchymateuses et des glandes salivaires, et font souvent partie du diagnostic différentiel de ces tumeurs bénignes. Les kystes sont généralement bien circonscrits, compressibles, non sensibles et se développent lentement. La muqueuse qui les recouvre est normale, à moins qu’elle n’ait subi un traumatisme. Leur emplacement est souvent utile dans le diagnostic différentiel des kystes possibles des tissus mous.

Le kyste épidermoïde/dermoïde* apparaît le plus souvent sur la peau et la muqueuse buccale. Dans la cavité buccale, il apparaît le plus souvent sur le plancher de la bouche. Il est « pâteux » à la palpation. Le traitement passe par l’ablation chirurgicale et un diagnostic microscopique.

image d’un kyste épidermoïde/dermoïde
Kyste épidermoïde/dermoïde
Le kyste gingival* de l’adulte apparaît sur la gencive antérieure aux premières molaires, avec une prédilection marquée pour la région de la prémolaire canine mandibulaire. Le traitement passe par une simple excision chirurgicale et le diagnostic microscopique. Le pronostic est excellent.
image d’un kyste gingival
Kyste gingival

Le kyste lymphoépithélial* se développe quand l’épithélium piégé dans les tissus lymphoïdes buccaux se transforme en kyste. Le kyste lymphoépithélial classique est un petit (moins de 1 cm) nodule de tissu mou bien circonscrit, jaune ou blanc, situé sur le plancher buccal ou la surface ventrale latérale de la langue. Le traitement de ce kyste passe par la biopsie par excision et le diagnostic microscopique. La récidive est rare.

image d’un kyste lymphoépithélial
Kyste lymphoépithélial

Le kyste du tractus thyréoglosse se développe à partir de vestiges épithéliaux du canal thyréoglosse qui s’étend du cæcum du foremen jusqu’à la glande thyroïde. Des kystes peuvent se former n’importe où le long de ce tractus, mais se développent généralement dans le cou sous l’os hyoïde. Ils ne sont pas douloureux, se déplacent et leur taille varie. Le traitement passe par une excision chirurgicale complète afin d’enlever le kyste, une partie de l’os hyoïde et des parties du muscle qui l’entoure. La récidive est possible.

Pour voir l’arbre décisionnel pour les lésions de la muqueuse buccale, cliquez sur l’une des options indiquées.