Guide pour le diagnostic clinique différentiel des lésions de la muqueuse buccale
Tatouage

Auteur(s) du cours : Michael W. Finkelstein, DDS, MS; Emily Lanzel, DDS, MS; John W. Hellstein, DDS, MS

Tatouage

Un tatouage* est une zone pigmentée localisée causée par l’implantation d’un matériau étranger dans la peau ou la muqueuse buccale. Les tatouages buccaux sont généralement causés par des particules d’amalgame ou par le graphite des crayons à mine de plomb. Un tatouage est localisé, de couleur gris foncé à noir, insensible et maculaire ou légèrement épaissi. Un tatouage grossit en raison de l’absorption de matériau étranger par les phagocytes, puis de la migration de ces cellules. Certains tatouages sont visibles sur une radiographie, mais l’absence de preuve radiologique de la présence de particules d’amalgame n’exclut pas pour autant le diagnostic de tatouage. Il est évident que certains tatouages correspondent à un effort artistique volontaire et ne posent pas de problème pour le diagnostic.

Le tatouage classique, petit, localisé, non épaissi, ne demande pas de traitement une fois le diagnostic établi. Un tatouage épaissi et pour lequel aucune particule d’amalgame n’apparaît à la radiographie doit être biopsié afin d’exclure tout nævus ou mélanome.

Tatouage
Tatouage
Pour voir l’arbre décisionnel pour les lésions de la muqueuse buccale, cliquez sur l’une des options indiquées.