Les électrolytes

Le sel, également connu sous le nom de chlorure de sodium, donne du goût aux aliments et est utilisé comme agent de conservation, liant et stabilisant. Notre corps a besoin de très peu de sodium pour la conduction des influx nerveux, la contraction et la détente des muscles ainsi que le maintien d’un équilibre hydrique et minéral adéquat. Trop de sodium est associé à l’hypertension artérielle, aux maladies cardiaques et aux AVC. Les limites recommandées sont une cuillère à café par jour, mais puisque 90 % des adultes souffriront d’hypertension artérielle à un moment donné dans leur vie, certains suggèrent d’abaisser la limite à ⅔ de cuillère à café par jour.3

Le tableau 5 présente les types d’électrolytes, les aliments dans lesquels on peut les retrouver ainsi que les symptômes de carences.7

Tableau 5. Électrolytes responsables de l’homéostasie des liquides.
ÉlectrolyteSourceCarence
Sodium : (Na)
  • Agit avec le chlorure et le potassium
  • Équilibre hydrique, équilibre acido-basique
  • Fonction nerveuse
  • Sel de table, soupes, viandes salées, aliments transformés
  • Crampes musculaires, apathie mentale
Chlorure : (Cl)
  • Agit avec le sodium
  • Régularise l’équilibre acido-basique, l’équilibre hydrique et la digestion (acide chlorhydrique)
  • Sel de table, œufs, poisson, viande
  • Crampes musculaires, problèmes digestifs, apathie mentale
Potassium : (K)
  • Deuxième minéral le plus abondant
  • Équilibre acido-basique
  • Pompe sodium-potassium
  • Équilibre hydrique
  • Bananes, pommes de terre, ignames, fruits déshydratés, légumineuses, viande, produits laitiers
  • Nausées, vomissements, crampes musculaires
  • Arythmie cardiaque
  • Arrêt cardiaque