Les lipides : choisir les meilleurs

De nouvelles recherches montrent que les matières grasses saines sont nécessaires et bénéfiques pour la santé, mais, encore une fois, tout est question de qualité. Nous avons besoin de matières grasses dans notre alimentation pour aider à absorber les vitamines liposolubles (A, D, E et K). Voici quelques recommandations à considérer au moment de choisir des matières grasses.3

  • Les graisses mono-insaturées et polyinsaturées réduisent le risque de maladie. Utilisez des huiles comme l’huile d’olive, de canola, de tournesol, de soja et de maïs. Incluez des noix, des graines et du poisson dans votre alimentation.3
  • Les gras trans augmentent le risque de maladie, même en petites quantités. Les gras trans, que l’on surnomme « tueurs silencieux » en raison de leur capacité à causer des dommages aux artères et à accroître le taux de cholestérol, sont créés lorsque des huiles sont « partiellement hydrogénées ». Recherchez les mots « partiellement hydrogénées » sur l’étiquette des aliments.3
  • Les graisses saturées, bien qu’elles ne soient pas aussi nocives que les gras trans, peuvent tout de même avoir un impact négatif sur la santé si elles ne sont pas consommées avec modération. Cela comprend les viandes rouges, le beurre, le fromage et la crème glacée.3
  • Il existe également deux acides gras essentiels (AGE) que le corps est incapable de produire et qui doivent être intégrés à l’alimentation. Il s’agit des acides gras oméga-3 et oméga-6. Le saumon, le thon, les graines de lin, les noix de Grenoble, l’huile d’olive et de canola, les olives et l’avocat en sont de bonnes sources.10

Les matières grasses ne devraient pas compter pour plus de 30 % de l’apport calorique quotidien.7