Définition du perçage buccal

Le perçage buccal se définit comme le perçage cosmétique de la cavité buccale par l’insertion d’objets tels que des anneaux, des tiges ou des boutons.11,18 Une aiguille est insérée dans la peau ou un cartilage pour créer une ouverture à travers laquelle un bijou décoratif peut être porté. (Figure 1).8
Figure 1. La langue est percée avec une aiguille.
fig01
Les perçages buccaux peuvent également se faire dans la région péribuccale tels que le nez, les joues et les sourcils. Une autre modification buccale consiste à séparer la langue là où elle se divise en deux moitiés latérales, créant ainsi une apparence de « fourche ».1,2,17 La langue est le site de perçage buccal le plus courant, suivie des lèvres (y compris la rainure labiomentale et le philtrum), les joues, le frein labial maxillaire ou lingual ou une combinaison quelconque de ces endroits. La luette est rarement percée.21 Cela s’explique par la difficulté d’y effectuer un perçage, mais aussi d’y insérer un bijou. On craint aussi que la personne risque d’aspirer ou d avaler le bijou pendant le processus de perçage et le port du bijou par la suite. Des problèmes tels que le réflexe nauséeux, l’irritation de la gorge, les risques de nausées et de nuire à la déglutition contribuent également à la rareté des cas de perçage de la luette (Figure 2).9,16
Figure 2. Perçage de la luette.
fig02

Il y a deux types de perçages de la langue : le perçage dorsoventral et le perçage dorsolatéral.18 Le perçage dorsoventral est le plus courant et le plus sûr, car il permet d’éviter généralement la plupart des principaux vaisseaux sanguins. La langue est percée dans la ligne médiane juste en avant du frein lingual et les bijoux se portent habituellement de manière à ce qu’il y ait une bille sur les deux surfaces de la langue (Figure 3).

Figure 3. Langue percée avec un bijou en place.
fig03
Le perçage dorsolatéral n’est pas une procédure sécuritaire en raison de la vascularité de la langue et elle n’est habituellement pas exercée par des perceurs professionnels. Pour ce perçage, les 2 billes du bijou sont à la fois sur la face dorsale de la langue, près des bordures latérales, et environ à mi-chemin dans la partie antéropostérieure. La tige incurvée entre les billes passe de la face ventrale à la face dorsale (Figure 4).
Figure 4. Perçage dorsolatéral de la langue.
fig04
L’emplacement d’un perçage peut servir à lui donner son nom.21 Le perçage au labret se place sur la lèvre inférieure, juste au-dessus du pli labiomental (Figure 5).
Figure 5. Perçage au labret.
fig05
Un perçage sur la lèvre supérieure, décalé et ressemblant à un grain de beauté, comme celui qui distingue des femmes célèbres, comprend le type Madonna, sur le côté droit et le type Monroe, sur le côté gauche (Figure 6).
Figure 6. Perçages Madonna et Monroe.
fig06

Un perçage Medusa est placé au-dessus de la lèvre, dans le philtrum, centré et juste en dessous du nez (Figure 7).

Figure 7. Perçage Medusa.
fig07
Un perçage smiley se place au niveau du frein labial maxillaire (Figure 8), un frowny sur le frein labial mandibulaire (Figure 9) et un web est placé sur le frein lingual mandibulaire (Figure 10).
Figure 8. Perçage smiley.
fig08
Figure 9. Perçage frowny.
fig09
Figure 10. Perçage au labret.
fig10
Un perçage rhino est réalisé sur le bout du nez et le résultat ressemble à une corne de rhinocéros (Figure 11).
Figure 11. Perçage rhino.
fig11