Évolution démographique et statistiques mondiales sur la population

Landon Jones (auteur) a inventé le terme « Baby-boomer » dans son livre « Great Expectations: America and the Baby Boom Generation. »1 20 millions de bébés sont nés au cours du « Boom » (1946 à 1964) aux États-Unis et au Canada, suite au retour des soldats dans leur pays à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Cette génération a souvent été associée à un rejet ou à la redéfinition des valeurs culturelles et sociales traditionnelles et a joué un rôle dans l’expansion des libertés individuelles, comme le mouvement des droits civils, le mouvement féministe au début des années 1970, l’introduction des droits des homosexuels et le droit à la vie privée. Les personnes de ce groupe sont plus en santé et plus riches que leurs prédécesseurs.1

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une révolution démographique se produit actuellement avec le vieillissement de cette cohorte d’individus.2 L’OMS rapporte que la proportion de personnes de plus de 60 ans dans le monde va doubler d’ici 2025. On prévoit que le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus augmentera de 605 millions à 2 milliards au cours de la même période. En 2050, 80 % des personnes âgées vivront dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Des pays comme le Chili, la Chine et la République islamique d’Iran auront une plus grande proportion de personnes âgées que les États-Unis d’Amérique. Le nombre de personnes âgées en Afrique passera de 54 millions à 213 millions.

Aux États-Unis, la croissance du nombre et de la proportion des personnes âgées est sans précédent dans son histoire. Deux facteurs, l’allongement de la durée de vie et le vieillissement des baby-boomers, se combineront pour doubler la population des Américains âgés de 65 ans ou plus au cours des 25 prochaines années, à environ 72 millions. En 2030, les personnes âgées représenteront environ 20 % de la population américaine.2 De même, au Canada, selon l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement, les personnes âgées continuent à représenter une part plus importante de la population (14 % en 2006) qui devrait également augmenter à 20 % d’ici 2021.3

La plupart des personnes âgées sont actuellement dans la tranche d’âge la plus jeune (65 à 74 ans), tandis que ceux qui sont vraiment classés comme des baby-boomers auront 69 ans en 2015. Toutefois, la proportion des personnes les plus âgées (85 ans et plus) est en croissance rapide. La plupart des personnes âgées (60 %) sont actuellement des femmes, en particulier dans le groupe plus âgé (75 ans et plus). Les femmes continueront à dépasser les hommes en nombre, mais l’écart d’espérance de vie entre les hommes et les femmes devrait se réduire. L’augmentation de l’espérance de vie a été attribuée aux progrès des soins médicaux, à l’amélioration de la santé publique, à l’atteinte d’un niveau de scolarité plus élevé et à un plus haut revenu par habitant. De récentes prévisions américaines de l’espérance de vie pour les femmes étaient de 81,0 ans (hommes : 76,2 ans), tandis que les femmes canadiennes devraient vivre 86,1 ans en moyenne (hommes : 82,9 ans).4,5

Ce qui est important est que le nombre de centenaires a augmenté régulièrement, à l’échelle mondiale, comme indiqué dans le tableau 1. Toutefois, il convient de noter que les États-Unis et le Canada sont relativement égaux à 17 %, tandis que d’autres pays ont largement dépassé les chiffres de l’Amérique du Nord avec le Japon à près de 37 %.

Tableau 1. Taux de centenaires (pour 100 000 personnes), pays du G8, 2011.
Image: Graph showing rate of centenarians
Sources : Statistique Canada, Recensement de la population, 2011; U.S. Census Bureau, 2010; National Institute of Statistics (Italie), 2010; Institut national de la statistique et des études économiques (France), 2010; United Kingdom Office for National Statistics, 2010; Statistics Bureau of Japan, 2010; et la Human Mortality Database pour l’Allemagne, 2010, et pour la Russie, 2010.